Perle de Femme et Mère Veilleuse

« Je n’ai pas eu conscience du moment où, d’abord, j’ai
franchi le seuil de cette vie. Quel fut le pouvoir qui
m’a fait éclore à ce vaste mystère, comme une fleur
s’ouvre à minuit dans la forêt ? Lorsqu’au matin mes
yeux se sont ouverts à la lumière, j’ai aussitôt senti que
je n’étais pas un étranger sur cette terre et que, sous la
forme de ma mère, l’inconnaissable sans forme et sans
nom m’embrassait. »


Rabindranath Tagore

Monique Pouliot 12 décembre 1934- 32 août pour l’éternité

Composition originale :JFV

Version 2022

http://www.reverbnation.com/open_graph/song/33477760

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s