Qu’est-ce qui n’existe pas lorsque nous affirmons que le hasard n’existe pas?

Penser contre les autres a toujours été la façon la moins difficile de penser disait Jacques de Bourbon Busset.

Penser contre son propre cerveau est, par contre, encore plus difficile nous rappelle Nietzsche.

Je viens de tomber « par hasard » sur la publication de cette conférence d’il y a longtemps sur les Hasards Nécessaires par Vox Populi. Je trouve qu’elle « tombe » à point pour ma récension de recherches et idées pseudo scientifiques parus sur la synchronicité depuis la création du concept par Jung et Pauli.

Je commence donc par critiquer mes propres idées avant de déposer mon projet de recherches pour mon Doctorat Clinique sur le sujet.

Vos critiques et observations sont les bienvenues:). Merci.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s